Explorer l’histoire au CM1 : programme 2016
Vous êtes ici : Service de presse Pédagogie

Nathalie Borroni

Explorer l’histoire au CM1 : programme 2016

Génération 5, classeur et logiciel, 2017, 99 €

Jean-Pierre Costille
dimanche 12 novembre 2017

Comment aborder l’histoire en CM1 surtout si on ne sent pas à l’aise ? Le classeur et le cd-rom proposé par Nathalie Borroni, professeur des écoles, peuvent être une réponse avec ses 28 séquences qui couvrent la totalité du programme de CM1.

Une ressource clé en main

L’objectif de l’auteur est clairement de proposer un fichier qui se suffise à lui-même. Le souci du clé en main va jusqu’à fournir le barême en plus de la correction de l’évaluation. Les séquences sont construites autour d’une articulation qui est toujours la même. Cet outil pourra rendre des services au débutant ou au professeur des écoles peu assuré en histoire. Il peut évidemment être utilisé par quelqu’un de plus expérimenté qui ira alors, sans doute, vers une utilisation plus ciblée de certaines ressources ici proposées. Au début du classeur se trouve un mode d’emploi général qui détaille le contenu du kit. Dans le classeur, on trouve le guide enseignant et, dans le cd rom, les fiches papier au format numérique. On apprécie les mini-liens très pratiques proposés dans la partie webographie.

Et dans le cd-rom ?

L’enseignant trouve dans le cd-rom un fichier « documents » avec, classés à l’intérieur, les documents en lien avec les chapitres du programme. A l’intérieur de chaque, les documents sont proposés en pdf ou odt, voire les deux selon les cas. Toutes les activités ou traces écrites sont proposées vierges et complétées. Remarquons également des cartes d’identité, c’est-à-dire des biographies des personnages historiques rencontrés, toutes proposées cette fois en pdf. Nathalie Borroni propose également des cartes mentales mais qui ressemblent davantage à des documents de synthèse. Elles existent là aussi complétées et en document, pas tout à fait vierges, c’est-à-dire en faisant apparaitre les cadres. Signalons enfin la bibliothèque de toutes les images proposées classées par chapitre.
On peut découvrir des exemples de l’ensemble ici.

Quelques nuances

Nathalie Borroni choisit de faire de « Quelles traces d’une occupation ancienne du territoire français ? » une introduction alors qu’Eduscol lui consacre une entrée à l’identique des autres chapitres. Dans le troisième chapitre du thème 1, il est bizarre d’utiliser l’expression « d’invasions » dans la fiche destinée aux élèves alors que le reste du chapitre parle bien des migrations successives. On est plus réservé sur les modalités de trace écrite car elles sont toutes sous forme de textes à trous. On n’est bien sûr pas obligé de les utiliser sous cette forme. Ponctuellement, on est face à une question qui n’en est pas une, comme avec le document d’accroche sur Napoléon qui demande d’identifier le personnage à partir de trois portraits sachant que son nom est inscrit dans le bandeau du haut.

Du côté scientifique

Chaque partie commence par un rappel historique, sorte de guide du maitre, qui permet à l’enseignant de faire un point scientifique. Ainsi, dans le thème 2, sur « Le temps des rois », le chapitre 4 traite de Louis XIV, roi à Versailles. Une double page fournit des repères organisés en sous-parties : « le règne de Louis XIV », « le château de Versailles », « la Cour et les artistes » et « le peuple sous Louis XIV ». Sur le chapitre « les origines de la Révolution française », l’auteur insiste sur une société d’ordres, sur le rôle des Lumières et sur le fait que le pays est ruiné. Chaque chapitre propose une webographie qui renvoie, par exemple, à des petits films de francetveducation ou au site « L’histoire par les cartes ».

Une séquence type

Les séquences sont structurées selon le tempo suivant : un document de découverte, un visionnage d’une vidéo de quelques minutes, des activités interactives, des travaux individuels, une trace écrite avant l’évaluation. C’est l’atout de l’ensemble et ce qui pourra sembler trop cadré pour d’autres. Lorsqu’on entre par exemple dans le chapitre 2 du thème 2 consacré à « François Ier, protecteur des Arts et Lettres à la Renaissance », on trouve trois sous-entrées : « Le temps des grandes explorations », « François I er roi de France » et « La Renaissance en Europe ». On peut accéder aux biographies et à la frise. On peut d’ailleurs afficher cette dernière tandis que la vidéo continue. Le document de découverte proposé est un planisphère de 1502 accompagné de questions à faire défiler après chaque réponse. On peut apprécier le souci de lier l’ensemble car la dernière question conduit fort logiquement au visionnage de la vidéo. Il y a des quizz mais il manque un bouton retour à la fin du questionnaire.

Quelles activités ?

Le classeur et cd-rom prennent aussi sens en liaison avec un tbi ou un vpi pour faire participer les élèves. Les activités consistent en « déplacer, associer, relier, des questionnaires à choix multiple, des vrai faux, ordonner et des mots cachés ». Ainsi, pour le chapitre sur Napoléon, l’auteur propose un vrai-faux sur les réformes impériales ou une activité autour de « relier » consacrée à l’organisation politique et militaire de la France qui met en évidence les quatre grandes périodes que l’on distingue classiquement sur la période 1792-1814. Il y a également un questionnaire à choix multiple sur les batailles de Napoléon.

Au total, ce kit est très guidé, très complet et rendra d’utiles services pour la prise en mains du programme. Comme pour d’autres outils proposés par cet éditeur, il reste ensuite à chaque utilisateur à aller plus loin pour créer ses propres ressources.

© Jean-Pierre Costille pour les Clionautes

Par Jean-Pierre Costille

La Cliothèque 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour La Cliothèque.

Hébergement La Cliothèque par