L’Abcdaire de la mythologie
Vous êtes ici : Service de presse Histoire et géographie jeunesse

Paul Thiès

L’Abcdaire de la mythologie

Castordoc, 2018, 96 pages, 9,20 euros, dès 10 ans.

Jean-Pierre Costille
jeudi 5 avril 2018

Cet ouvrage propose de découvrir la mythologie, ce grand classique de la littérature jeunesse, sous forme d’un abécédaire en 85 entrées. L’auteur, Paul Thiès, en est aussi l’illustrateur. Comme il le dit lui-même dans la préface, la mythologie est une « immense histoire forgée par les hommes et les siècles ». Un index à la fin du volume permet de savoir les différentes entrées qui peuvent exister pour le même personnage. Un lexique dans les rabats de couverture permet d’ajouter encore quelques figures mythologiques.

Une mise en page agréable

Chaque entrée a droit à une moitié de page avec le nom écrit en plus gros et plusieurs informations qui le concernent disposées tout autour. Les couleurs de fond varient pour rythmer l’ouvrage et le visuel associé à chaque figure prolonge la présentation ,comme avec Ariane pour laquelle un fil rouge traverse le portrait. Le choix est fait de ne pas dessiner ces figures mythologiques. Certaines informations sont surlignées par la couleur ou l’épaisseur afin de signaler qu’il existe des renvois au sein de ce kaléidoscope mythologique.

Les incontournables

Paul Thiès distille pour chaque entrée des informations, en général quatre ou cinq, ce qui, au total, représente un volume assez important. Impossible de relever tous les personnages présentés mais les grands incontournables sont bien là. Pêle-mêle citons quand même Achille, Castor et Pollux, Méduse ou encore Ulysse. Sur ce dernier par exemple, la présentation rappelle que Laêrte est son père, que sa femme se prénomme Pénélope et leur fils Télémaque. C’est un grand guerrier et le plus rusé des Grecs. Protégé par Athena, il multiplie les exploits. L’Odyssée raconte son retour à Ithaque et l’auteur cite quelques épisodes fameux comme avec la magicienne Circé. On voit à travers cet exemple comment on peut naviguer dans le livre en allant ensuite à l’entrée Athéna qui pourra vous mener à Héphaïstos et ainsi de suite.

D’autres entrées plus thématiques

Quelques entrées ne sont pas calquées sur des noms de personnages, comme celle intitulée « Attributs des dieux » qui, après une rapide définition, fournit quelques exemples. Ainsi, lorsque Aphrodite pleure Adonis, ses larmes sont à l’origine de l’anémone. Une autre « Cités et barbares » dresse le portrait de la Grèce antique en montrant que souvent les cités grecques sont associées à un dieu. L’entrée « Destin » permet une approche plus transversale en revenant par exemple sur Cassandre. On peut citer aussi « Héros et demi-dieux », un récapitulatif pratique des neuf Muses ou une page donnant les équivalents entre mythologie grecque et romaine. A l’entrée « Théâtre », il est rappelé que les Romains conservèrent les oeuvres de trois tragédiens athéniens, à savoir Eschyle, Sophocle et Euripide. L’auteur fait le lien entre eux et des plus contemporains comme Molière.

Cet ouvrage jeunesse peut être utilisé pour vérifier l’identité d’une figure mythologique ou pour une première approche sur ce monde si fascinant de la mythologie.

© Jean-Pierre Costille pour les Clionautes.

Par Jean-Pierre Costille

La Cliothèque 2018

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour La Cliothèque.

Hébergement La Cliothèque par