Un documentaire de Patrice Desenne (2003), coproduit par Europimages et l’IRD.
52 min
France 5 : dimanche 19 juin, 11 h 10 Libre de droits
L’EMISSION
Le Pérou est un pays où la population, qui se concentre sur le littoral aride, dépend en grande partie des ressources en eau des glaciers qui culminent dans la Cordillère blanche à l’est du pays ; or le réchauffement climatique provoque une fonte inexorable de ces glaciers. Ce document démontre l’importance des études scientifiques pour anticiper et limiter la pénurie à venir. Il présente aussi les conséquences du phénomène pour différents acteurs et à différentes échelles.
Le sujet est intéressant et original : les conséquences de la fonte des glaciers péruviens sur l’approvisionnement en eau du pays et sur les risques encourus par les populations sont présentées de façon très pédagogique par des scientifiques. Le document aborde aussi la concurrence pour les usages de l’eau entre les grands projets d’irrigation dans le désert et la situation des paysans des montagnes ou des habitants des bidonvilles privés d’eau. Il montre, au spectateur de réagir et de prendre position. Ce film, profondément géographique, où l’homme n’est jamais absent, soulève, en posant un problème local, de nombreuses questions liées au réchauffement de la planète.
Le documentaire s’appuie sur des images magnifiques (photographies et images satellites) et une démarche cohérente qui captivent jusqu’au bout. Le rythme, un peu lent au début, devient très dynamique en abordant des aspects variés et complémentaires du sujet. Le ton doucereux du commentaire en voix off est en revanche malvenu.
La réalisation et le sujet devraient captiver les lycéens. Cependant, pour être pleinement exploité, le film ne se suffit pas à lui-même : il suppose une analyse réalisée avec l’aide de l’enseignant. En géographie en 2de, il permet d’aborder plusieurs chapitres : « Les sociétés face aux risques à plusieurs échelles », échelle locale et échelle planétaire ; « La question de l’eau » : ressources et conflits pour l’eau, maîtrise de l’eau ; « Les dynamiques urbaines », environnement urbain, bidonvilles à Lima. En terminale, dans le cadre du chapitre « Agriculture et développement en Amérique latine », le film constituera un exemple du choix de la croissance (irrigation dans le désert pour étendre les cultures d’exportation) contre le développement (agriculture traditionnelle des paysans péruviens).

PISTES A SUIVRE

Un support cartographique est préalablement nécessaire : représenter de façon schématique le Pérou, les zones d’altitude, les zones arides et humides, les espaces à forte densité de population, Lima et Trujillo.

L’EAU, UN ENJEU MAJEUR AU PEROU

[Géographie, 2de : « L’eau, entre abondance et rareté »]
Observer le déséquilibre entre ressources en eau et population. Caractériser le milieu naturel des régions peuplées et des régions où se situent les ressources en eau. En déduire une problématique.
Relever l’importance des glaciers dans l’approvisionnement en eau au Pérou. Expliquer ce qu’est une « laguna ».
Repérer les différents acteurs (paysans des montagnes, entreprises d’hydroélectricité, société agroalimentaire) qui sont en concurrence pour l’utilisation de l’eau.
Décrire les différentes techniques de maîtrise de l’eau (irrigation traditionnelle par gravité, projet Chavimochic de transport de l’eau dans le désert sur 270 km pour irrigation au goutte à goutte).
Montrer que la métropolisation accentue les besoins en eau (en particulier besoin en eau potable et électricité).
Réchauffement climatique et ressources en eau
[Géographie, 2de : « L’eau, entre abondance et rareté »]
Expliquer le phénomène de déglaciation et ses conséquences probables concernant les ressources en eau au Pérou.
Décrire le travail et les outils des scientifiques pour mesurer ce phénomène. Indiquer l’intérêt de ces études.
Relever les mesures prises ou envisagées pour faire face à cette pénurie à venir. Noter les obstacles évoqués.
Relever ce qui augmente la demande en eau dans les différents types d’espaces (villes, espaces cultivés des montagnes, exploitations agricoles modernes).
Lister les conséquences prévisibles pour les différents acteurs.

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET RISQUES NATURELS

[Géographie, 2de : « Les sociétés face aux risques »]
Expliquer ce qu’est une « laguna », une « moraine ». Décrire la catastrophe survenue en aval de la laguna Safuna. Montrer quels aménagements ont permis de limiter la catastrophe. Expliquer les mesures prises pour tenter de prévoir et limiter les catastrophes de ce type.

AGRICULTURE VIVRIERE ET COMMERCIALE AU PEROU

[Géographie, Tle : « Agriculture et développement en Amérique latine »]
Comparer l’agriculture traditionnelle des paysans indiens et l’agriculture commerciale : outils, techniques d’irrigation, localisation. Noter l’évolution de la répartition de la population : exode rural et entassement dans les bidonvilles du littoral. S’interroger sur l’avenir de ces deux types d’agriculture face à la pénurie en eau qui s’annonce. Poser le problème du rapport entre agriculture et développement à travers cet exemple.

POUR EN SAVOIR PLUS

MUTIN Georges, « De l’eau pour tous ? », La Documentation photographique, n° 8014, La Documentation française, avril 2000.

Un long article de Bernard Francou, glaciologue : « Les glaciers des Tropiques : un enjeu pour l’étude du climat ? » sur le site Futura-Sciences.
www.futura-sciences.com/
Le synopsis, cartes à l’appui, d’un numéro du Dessous des cartes, magazine géopolitique de Jean-Christophe Victor : Le Réchauffement climatique.
www.arte-tv.com/
Anne Philippon, professeur d’histoire et de géographie, Télédoc CNDP