Qui se cache dans la végétation luxuriante de la jungle, sur les berges du fleuve ou dans la canopée ?

Pour savoir qui se cache derrière chaque page, l’enfant doit soulever le décor en relief, comme un mobile ; qui permet de découvrir l’habitat naturel de l’animal qui s’y cache.

Chaque double page est conçue ainsi : sur la page de gauche se trouve la description de l’animal sous la forme d’une devinette c’est-à-dire où vit-il, son lieu d’habitat mais aussi son continent par excellence, sa description physique (à quoi il ressemble mais aussi son fonctionnement vital), et bien sûr comme à la fin de chaque devinette : qui suis-je ? On laisse réfléchir l’enfant puis on vérifie à la page de droite en soulevant délicatement le serpentin qui cache l’animal dans son habitat naturel. Surprise : l’animal est à la fois dessiné à plat sur la page, mais il est aussi représenté en relief au bout d’une ficelle reliée au serpentin.

Mon seul regret : le nom de l’animal n’est pas donné, donc si on ne sait pas comment il s’appelle, on le qualifie juste « d’oiseau » ou de « singe » ce qui est vraiment dommage car on n’a pas l’impression d’apprendre véritablement quelque chose après la devinette….
Au total, il y a 5 animaux à découvrir.

Les dessins sont très beaux, très colorés et sont fidèles au lieu de vie de l’animal en question.

Ce livre n’est pas fait pour les tout-petits car le texte est plutôt long, le vocabulaire précis et le serpentin à soulever soumet les enfants à une certaine délicatesse qui s’acquiert avec de la maturité malgré qu’il soit indiqué destiné à des enfants de 2 à 7 ans. Si l’enfant est jeune, il ne faut pas le laisser manipuler lui-même le livre au risque de casser le cache.