Après pas mal d’autres ouvrages (dont le monumental « Dictionnaire mondial des images ») Laurent Gervereau (historien ; historien de l’art ; président de l’Institut des Images) propose dans ce livre un tour d’horizon des « grands pans de la production visuelle humaine ».

Un ouvrage original

Un survol, de la préhistoire à nos jours

Ce survol, l’auteur nous le propose en 40 images regroupées en 7 chapitres à dominante chronologique. Dans les 3 premiers est balayée la production visuelle humaine de la préhistoire au XX° siècle. Dans les 4 suivants il aborde les révolutions visuelles du XX° siècle : l’image papier ; l’image cinématographique ; l’image télévisuelle ; l’image virtuelle.

Les images choisies ne sont pas forcément des chefs-d’oeuvres ; ce qui a été privilégié est l’originalité et la variété des supports : de la statuette indienne à la pochette de l’album des Beattles Sergent Peppers en passant par le premier Ready Made ou le fameux « coup de boule » de Zidane en 2006 !

Des clefs de lecture

Chacune des images est analysée de la même façon :
– l’image, accompagnée d’une légende, est présentée sur une page et l’auteur justifie son choix
– une introduction et une courte synthèse exposent l’essentiel à connaître
– les clefs de décryptage sont fournies
– le thème principal auquel se réfère l’image est analysé (mise en perspective)
– enfin une ou des images secondaires sont proposées

Un exemple

A partir d’une fresque de l’agit-prop russe de 1919 Laurent Gervereau expose le thème de l’image-propagande et complète cette analyse par d’autres images sur le constructivisme soviétique, le muralisme mexicain, un photomontage d’Heartfield et 3 posters plus contemporains.

Un ouvrage utile… et agréable

Un ouvrage utile

Laurent Gervereau connait son sujet… c’est une évidence ! Avec cette Histoire mondiale il nous offre une approche pédagogique panorama aussi intéressante qu’éclectique. Dans une introduction plus classique il rappelle que « nous ne lisons jamais les images, nous les interprétons ». Tout l’ouvrage tourne autour de cette idée d’interprétation, selon nos codes, nos gouts, les époques, etc. Il rappelle également que trois étapes s’imposent pour analyser les images ; la description, la contextualisation et enfin l’interprétation.
Les 40 images sont donc autant d’exemples d’interprétation. Mais elles sont bien plus car, au travers de chacune d’elle, l’auteur aborde une thématique : la peinture classique, la photographie, la publicité, la BD, etc.

De ce fait l’ouvrage n’est pas forcément conçu pour être lu de la 1ère à la dernière page mais parcouru voir lu selon son propre cheminement et ses champs d’intérêt.

Un ouvrage agréable

La lecture de cette Histoire Mondiale a été extrêmement plaisante.
D’abord il fourmille de détails et d’informations… sans être aussi ardu qu’une encyclopédie ou un dictionnaire sur les images. Ensuite les choix sont originaux et sortent bien souvent du déjà-vu ou du patrimonial. Enfin, si la structure répétitive pourrait paraître rébarbative, il n’en ait, en fait, rien ! Au contraire, après 1 ou 2 images on a le sentiment d’une certaine familiarité qui rend plus aisée la lecture des autres chapitres.

J’ai plus particulièrement apprécié les exemples sur la télévision (Ah ! La famille Ewing de Dallas !) et la photographie (Jean-Charles Langlois sur le siège de Sébastopol en 1860).

En savoir plus


http://www.sceren.com/cyber-librairie-cndp.asp?l=images-une-histoire-mondiale&prod=96576