Sélectionner une page

Au Pays de Brisach – 2500 ans d’Histoire des Enfants du Rhin

Thierry Wintzner (scénario), Christophe Carmona (dessins), Pascal Nino (couleurs)

Editions du Signe, 2021, 52 p., 17€

Au Pays de Brisach – 2500 ans d’Histoire des Enfants du Rhin

Le Rhin au coeur de l’histoire européenne

Les éditions du Signe produisent une nouvelle bande dessinée historique régionale. Cette fois, on partage un moment le destin du pêcheur Antoine. Ce dernier fait une bien étrange rencontre sur le Rhin : une ondine s’est prise dans son filet ! En remerciement de son aide, elle l’entraîne dans l’histoire du Rhin depuis la fin de l’Antiquité. On y croise  différents personnages illustrant chaque époque : Dag le forgeron, quand Breisach s’appelait encore Brisin ac (« les eaux qui se brisent » en celte) au VIe siècle av. J-C, Suomar l’Alaman à la fin du IVe siècle de notre ère, les Hohenstaufen du Moyen-Age, ou encore Vauban et ses plans de fortification aboutissant à la création de Neuf-Brisach… Les histoires particulières aboutissent au portrait plus général des habitants de la région et Antoine fera d’étranges découvertes, sur sa région comme sur son propre passé !

Une bande dessinée à vocation pédagogique

Quelques pages explicatives apportant des précisions historiques (canalisation du Rhin,  site gallo-romain d’Oedenbourg) s’insèrent dans le récit et amènent un apport scientifique bienvenu mais peut-être un peu ardu pour le grand public. La guerre et ses dévastations font également partie intégrante de l’histoire de la région (avec des photos d’époque pour la fin de la Seconde Guerre mondiale).

La réalité augmentée au service de la BD

Dès la première page, le mode d’emploi est donné : après avoir téléchargé l’application des éditions du Signe sur un smartphone, il suffit de cliquer sur la BD choisie et de chercher ensuite au fil des planches un petit signe à scanner : ce dernier ouvre des pages d’informations sur des thèmes précis (bataille de Tolbiac etc…). Seul bémol : le petit signe n’est pas très visible sur les planches (mais la liste des pages où il apparait est indiquée en première page).

 

Une BD à la recherche de son public

Si le dessin et les histoires font d’abord songer à une bande dessinée à destination des enfants ou des adolescents, la complexité des événements historiques relatés (le tout sur un rythme soutenu) montre que le public visé est plutôt adulte, avec des connaissances historiques solides.

Il manque à cet album intéressant une ou plusieurs cartes de la région, afin de bien saisir le rôle du fleuve dans l’histoire européenne.

A propos de l'auteur

Héloïse Ménard

Enseignante en section binationale ABIBAC, chargée de mission de la DAAC au service éducatif des Archives Diplomatiques de Nantes. Thèse en cours sur les dynasties d'officiers de la Chambre des Comptes de Bretagne (XVI°-XVIII° s.)

Au Pays de Brisach – 2500 ans d’Histoire des Enfants du Rhin

Le Rhin au coeur de l’histoire européenne

Les éditions du Signe produisent une nouvelle bande dessinée historique régionale. Cette fois, on partage un moment le destin du pêcheur Antoine. Ce dernier fait une bien étrange rencontre sur le Rhin : une ondine s’est prise dans son filet ! En remerciement de son aide, elle l’entraîne dans l’histoire du Rhin depuis la fin de l’Antiquité. On y croise  différents personnages illustrant chaque époque : Dag le forgeron, quand Breisach s’appelait encore Brisin ac (« les eaux qui se brisent » en celte) au VIe siècle av. J-C, Suomar l’Alaman à la fin du IVe siècle de notre ère, les Hohenstaufen du Moyen-Age, ou encore Vauban et ses plans de fortification aboutissant à la création de Neuf-Brisach… Les histoires particulières aboutissent au portrait plus général des habitants de la région et Antoine fera d’étranges découvertes, sur sa région comme sur son propre passé !

Une bande dessinée à vocation pédagogique

Quelques pages explicatives apportant des précisions historiques (canalisation du Rhin,  site gallo-romain d’Oedenbourg) s’insèrent dans le récit et amènent un apport scientifique bienvenu mais peut-être un peu ardu pour le grand public. La guerre et ses dévastations font également partie intégrante de l’histoire de la région (avec des photos d’époque pour la fin de la Seconde Guerre mondiale).

La réalité augmentée au service de la BD

Dès la première page, le mode d’emploi est donné : après avoir téléchargé l’application des éditions du Signe sur un smartphone, il suffit de cliquer sur la BD choisie et de chercher ensuite au fil des planches un petit signe à scanner : ce dernier ouvre des pages d’informations sur des thèmes précis (bataille de Tolbiac etc…). Seul bémol : le petit signe n’est pas très visible sur les planches (mais la liste des pages où il apparait est indiquée en première page).

 

Une BD à la recherche de son public

Si le dessin et les histoires font d’abord songer à une bande dessinée à destination des enfants ou des adolescents, la complexité des événements historiques relatés (le tout sur un rythme soutenu) montre que le public visé est plutôt adulte, avec des connaissances historiques solides.

Il manque à cet album intéressant une ou plusieurs cartes de la région, afin de bien saisir le rôle du fleuve dans l’histoire européenne.

A propos de l'auteur

Héloïse Ménard

Enseignante en section binationale ABIBAC, chargée de mission de la DAAC au service éducatif des Archives Diplomatiques de Nantes. Thèse en cours sur les dynasties d'officiers de la Chambre des Comptes de Bretagne (XVI°-XVIII° s.)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.