L’affolement du monde : pourquoi ce titre ? Parce-que cet affolement expliquerait les politiques de l’immédiateté qui brouillent la conscience du monde et son avenir. Et à quoi serait dû cet affolement ? T Gomart identifie 10 facteurs : la Chine, l’énergie, la puissance américaine, le contrôle de l’espace, la résurgence de la Russie, les bruits de guerre, l’Europe déboussolée, la guerre commerciale, la Méditerranée, les migrations. L’affolement du monde, c’est donc une histoire du temps présent marqué par la fin d’un ordre mis en œuvre après 1945. La planète traverse ainsi, selon T Gomart, un grand moment d’incertitude(-s).

Dans son essai, l’historien et spécialiste des relations internationales recense ces dix enjeux géopolitiques pour transmettre une sorte d’électrochoc politique et diplomatique aux lecteurs français et européens et leur signifier, entre autres perspectives, que le monde de demain sera de moins en moins à leur image. A ce titre, les pages sur la Chine, les Etats-Unis et la Russie, – qui composent un  »triangle stratégique » – sont très lucides.

Alliances fragilisées, basculement géoéconomique vers l’Asie, affaiblissement des démocraties, menaces nationalistes et écologiques ont retenu l’attention de l’auteur qui tisse toujours une trame historique propre à éclaircir ses constats. Mais des problématiques transversales comme l’énergie et le climat, les mutations de la guerre, le cyber, ou encore la pression démographique et migratoire renforcent son analyse.

Une Europe déboussolée et une relation sino-étatsunienne cardinale

L’ouvrage poursuit donc l’objectif de nous préparer à un grand basculement, pour contrer un potentiel affolement des Européens, car l’Europe est bien  »déboussolée » et insuffisamment préparée sur le plan militaire selon T Gomart. La relation entre les Etats-Unis et la Chine est au cœur du raisonnement de sa vision : collaborative ou belliqueuse (pour le cyber), elle devrait déterminer le processus de mondialisation du XXIè siècle.

L’ouvrage est accessible à un assez large public, à commencer par des lycéens en spécialités HGGSP par exemple. Le propos, pédagogique et aux accents parfois encyclopédiques, livre toutes les clés de compréhension du monde actuel (Prix du livre géopolitique 2019). Toutefois, il est souvent de l’ordre du constat abstrait, ou  »mainstream ». En effet, peu de solutions alternatives aux problématiques contemporaines sont développées. Et si l’on fait un pas de côté, la prochaine édition devrait en outre intégrer les défis lancés par la pandémie de la Covid-19, dynamique accélératrice ou décélératrice de l’affolement diagnostiqué ?

Enfin, grâce à l’épilogue consacré à la France, ce livre nous éclaire, en tant que citoyens, sur la capacité de nos dirigeants à faire face aux défis qui attendent le France et l’Union européenne, dans un monde régi par le tandem sino-étatsunien.