Sélectionner une page

Environnement et développement durable

Manifeste pour une géographie environnementale. Géographie, écologie et politique

« La géographie de l’environnement, au sens d’une prise en compte de la question proprement politique que pose l’’’environnement’’ à notre rapport au monde, n’est donc pas encore consolidée de manière satisfaisante. […] Cette géographie environnementale dont les premiers jalons explicites sont posés dans cet ouvrage, doit être une géographie cosmopolitique, postdéterministe, globale mais rugueuse, située, juste, sensible et relâchée ; soit une ‘’gaïagraphie’’ (Latour, 2015) qui pourra alors initier ou renforcer les mises en relation des géographes (entre eux, dans le monde scientifique et au-delà) pour aider à construire les politiques de l’Anthropocène. »

Lire …

Penser l’Anthropocène

« Popularisée aux débuts des années 2000 par le géochimiste Paul Crutzen, la notion d’Anthropocène se présente comme une proposition destinée aux chercheurs en sciences de la vie et de la terre émettant l’hypothèse que la planète serait entrée dans une nouvelle époque géologique succédant à l’Holocène. »

Lire …